Mutuelle de France Unie

Votre conseiller 09 69 39 96 96 (Appel non surtaxé)

Bien manger en étant confiné, oui oui c’est possible !

Covid-19 - Nous gardons le lien | Publié le 21 avril 2020

Partager :  

Un peu casse-tête en ces temps de confinement, l’alimentation est une de nos préoccupations. Comment s’alimenter sainement tout en variant les plaisirs ? Comment trouver l’inspiration – chaque jour ! - pour des repas équilibrés, simples ? Quelques conseils et des bonnes adresses en ligne…

Rare point positif de ces longues semaines de confinement, certains d’entre nous ont enfin le temps de se mettre derrière les fourneaux, de retrouver le plaisir de cuisiner et de partager des repas familiaux. Et même si pour certains, cuisiner n’est pas vraiment un plaisir, il n’en reste pas moins que cela nous permet véritablement d’avoir le contrôle sur ce que nous donnons à nos organismes, mais aussi de lutter contre le stress engendré par cette pandémie ! En bref, tout de bon… dans l’assiette.

 

Trouver l’équilibre, sans culpabilité

Manger équilibré signifie préserver sa santé et son système immunitaire, tout en surveillant les excès. On gagnera toujours à avoir cela en tête et l’idée de renforcer son système immunitaire en ce moment sonne comme un bon argument pour les derniers réfractaires de l’équilibre alimentaire. Les dépenses énergétiques étant désormais limitées, les apports nutritionnels devraient - tant que faire se peut et sans culpabilité – l’être aussi. Mais réduire ses rations ne suffit pas : la clé, c’est de varier ! Légumes et fruits frais, viandes, poissons ou protéines végétales, céréales, produits laitiers, féculents… tous comportent des nutriments propres qu’il faut associer pour le meilleur équilibre nutritionnel possible.

 

Soutenir un modèle paysan vertueux

Avec la queue au supermarché et la fermeture de nombreux marchés, il est plus compliqué de s’approvisionner en fruits et légumes frais. Mais des initiatives se mettent en place, comme lemarchevert.fr, qui met à disposition une carte collaborative pour trouver les bons produits près de chez soi, afin de soutenir une agriculture respectueuse du vivant et un modèle économique vertueux. Les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) s’organisent également pour maintenir les liens entre producteurs et consommateurs durant cette période. Pour trouver une AMAP près de chez soi, rendez-vous sur le site reseau-amap.org.

 

S’inspirer

Difficile d’être créatif à chaque repas. Sur Internet, il existe de nombreux blogs pour s’inspirer, comme celui de la photographe culinaire Émilie Franzo, plusunemiettedanslassiette.fr, où les recettes sont aussi savoureuses que les photos belles à regarder. Sur YouTube, la chaîne La petite Okara donne ses conseils pour créer des plats vegan savoureux, avec un minimum d’ingrédients. Et tous les soirs, le chef Cyril Lignac cuisine en direct un plat et un dessert dans son émission Tous en cuisine sur M6, à 18h35. La liste des courses pour les recettes de la semaine est mise à disposition en début de semaine sur le site cuisineaz.com, pour limiter les déplacements, et toutes les recettes déjà diffusées sont à retrouver sur le site.

 

Accommoder les restes et vider ses placards

Cuisiner les restes du frigo permet de faire des économies et de lutter contre le gaspillage. Un reste de pommes de terre vapeur et quelques bouts de fromage ? Pourquoi ne pas faire des croquettes de pomme de terre au fromage ? Une boîte de pois chiches dénichée tout au fond du placard ? Une fois mixés avec un peu d’ail et de jus de citron, voilà un délicieux houmous ! Et pour plus d’inspiration, l’appli SaveEat permet de trouver un tas de recettes adaptées au contenu de ses placards.

 

Limiter sa consommation d’alcool

Le lien social étant ce qu’il est pour le moment, les apéros en visio avec les amis se multiplient et c’est bien agréable, mais boire de l’alcool régulièrement peut se transformer en habitude quotidienne. Sachez que les autorités sanitaires recommandent 2 verres d’alcool maximum par jour, et pas tous les jours. Au-delà, la consommation d’alcool est toxique pour l’organisme, et il y a un danger d’accoutumance, pensez-y !

Ce temps de confinement peut donc être mis à profit pour transformer de manière durable sa manière de consommer, de s’alimenter et de cuisiner, tout en étant solidaire des producteurs, en faisant participer la famille aux recettes et en s’inspirant des chefs, pour mettre tous les jours les petits plats dans les grands. 

 

Et si on allait plus loin ?

La Mutuelle de France Unie partenaire des Petites Cantines

Les Petites Cantines, vous connaissez ? Une association qui invite au partage autour d’un repas de quartier où des habitants cuisinent ensemble. Evidemment, en ce moment, les locaux sont fermés, mais aux Petites Cantines, le lien social et la cuisine continuent en tout temps… sur internet ! Faites le plein d'idées inspirantes et rejoignez la communauté pour des challenges qui vont vous faire du bien. Recettes, histoires, défis, sourires, astuces... Partagez toutes VOS initiatives.

Recettes en live présentées en direct sur Facebook, alors à vos ustensiles !

En savoir + : https://www.lespetitescantines.org/

 

 


Partager
Tweeter
Partager
Partager

Nous utilisons des cookies