Mutuelle de France Unie

Votre conseiller 09 69 39 96 96 (Appel non surtaxé)

Analyse du PLFSS 2023

Vie de la Mutuelle | Publié le 04 novembre 2022

Partager :  

Un PLFSS 2023 sans ambition, entre esbrouffe, mesurettes et transferts de charge, imposé par le gouvernement.

Pourtant présenté comme porteur d’ambitions, le PLFSS 2023 n’est pas à la hauteur de la crise du système de santé, à l’hôpital et en ville. Les moyens ne sont pas non plus au rendez-vous, ni en matière de perte d’autonomie, ni sur le « virage préventif ».

La Sécurité sociale est fragilisée par des politiques inconsidérées de dé-financement depuis plusieurs décennies, accentuées depuis 2019 par la non-compensation intégrale des exonérations de cotisations. Contraints aux économies à réaliser sur la Sécurité sociale, les adhérents mutualistes sont encore mis à contribution : en plus des taxes, de nouveaux transferts de charge sont opérés.

A retenir : 

  • L’objectif National de dépenses de l’Assurance maladie (ONDAM) est en recul de presque 1% en 2023, malgré l’inflation supérieure à 5% ;
  • 300 millions d'€ de charges vont être transférés de l’Assurance Maladie vers les complémentaires santé ;
  • 1,7 milliard d’€ d’économies doivent être faites sur les dépenses de l’Assurance Maladie ;
  • Aucune mesure structurante n’est prise pour rendre le droit à la santé effectif pour tous et partout ;
  • Un débat et un vote de la Loi confisqués à la représentation nationale avec le recours au 49.3.

Retrouvez l'intégralité de l'analyse ici.


Partager
Tweeter
Partager
Partager

Nous utilisons des cookies